Microservices et architecture monolithique expliqués simplement

Le d√©veloppement rapide du secteur des technologies de l’information pose de nouveaux d√©fis aux entreprises : les attentes des utilisateurs finaux sont de plus en plus √©lev√©es et exigent une r√©ponse rapide de la part des entreprises. Si, auparavant, il √©tait normal de d√©velopper un produit pendant plusieurs ann√©es, aujourd’hui le MVP doit √™tre publi√© en quelques mois. Dans de telles conditions, l’architecture microservice surpasse le monolithe.

DevOps cloud hosting solution for agencies

Pour commencer, comprenons la différence entre les microservices et un monolithe.

Microservices vs Monolith Architecture Simply Explained

Microservices

Un microservice est une application compos√©e de services ind√©pendants qui peuvent fonctionner ind√©pendamment et √©voluer librement sur diff√©rents serveurs. L’architecture microservice est mieux organis√©e que l’architecture monolithique, puisque chaque microservice a une t√Ęche sp√©cifique.

Le principal avantage des microservices est leur facilit√© de reconfiguration √† des fins diverses. En outre, ils se caract√©risent par un d√©ploiement rapide, une tol√©rance aux pannes, une mise √† l’√©chelle horizontale, une faible barri√®re √† l’entr√©e et une facilit√© de gestion.

Imaginez une maison intelligente o√Ļ tous les composants peuvent √™tre contr√īl√©s √† l’aide de la t√©l√©commande : ouvrir les fen√™tres, allumer la t√©l√©vision ou m√™me fermer les rideaux. C’est ainsi que fonctionne l’architecture de microservices.

Architecture monolithique

Le deuxi√®me type d’architecture est l’architecture monolithique. Monolithique signifie que les composants d’un produit sont interconnect√©s et interd√©pendants, et li√©s sous la forme d’une application unique. Si l’un des composants cesse de fonctionner, c’est tout le syst√®me qui tombe en panne.

Imaginez un g√Ęteau au chocolat en plusieurs couches. Chaque nouvelle couche rend le g√Ęteau encore plus savoureux, mais vous ne pouvez pas ajouter une couche de fraises au milieu sans changer le go√Ľt et la texture du g√Ęteau. Nous pouvons supposer que le g√Ęteau a une architecture monolithique.

Inconv√©nients de l’architecture monolithique

  1. Les composants sont trop d√©pendants les uns des autres. Si l’un des modules √©choue pour une raison quelconque, l’ensemble de l’application se bloque √©galement. Imaginez qu’il y a une application web dans laquelle il y a des modules, tels que, l’autorisation, le paiement, l’historique, etc. Et pour une raison quelconque, l’un d’entre eux tombe en panne. Et pour une raison ou une autre, l’un d’entre eux tombe en panne. C’est un v√©ritable choc pour les entreprises et, par cons√©quent, pour les d√©veloppeurs.
  2. La complexit√© de la mise √† l’√©chelle. La mise √† l’√©chelle d’une application monolithique ne peut se faire qu’en faisant √©voluer une autre application similaire. Mais que se passe-t-il si la mise √† l’√©chelle d’un seul composant est n√©cessaire, et non celle de l’ensemble de l’application. Combien de ressources seront gaspill√©es ?
  3. Trop de code. √Ä mesure que l’application se d√©veloppe, la quantit√© de code √©crit augmente, ce qui peut surcharger l’environnement de d√©veloppement √† chaque fois que vous devez l’ouvrir. Cela r√©duit d√©finitivement l’efficacit√© du d√©veloppeur. De plus, la duplication du code dans les diff√©rents modules de l’application peut √™tre un probl√®me, car ils sont souvent cr√©√©s par des d√©veloppeurs diff√©rents.
  4. Il est tr√®s difficile de passer √† un autre langage de programmation. Comme vous devez tout installer au m√™me endroit, le passage √† un autre langage de programmation ou √† d’autres technologies pose un gros probl√®me. Par exemple, vous avez √©crit une application en Java, et apr√®s un certain temps, Go est sorti et vous avez eu un d√©sir ardent de la r√©√©crire, parce qu’elle √©tait plus cool, meilleure et plus rapide. Dans le cas d’une application monolithique, le simple fait de penser √† la refactorisation est une v√©ritable souffrance, sans parler du processus lui-m√™me. √Ä l’heure actuelle, de nombreuses applications sont r√©alis√©es de cette mani√®re et le nombre de lignes de code est tout simplement incroyable.
  5. Un d√©veloppement qui prend du temps. Cela peut avoir un impact important sur le processus de d√©veloppement et de mise en production. Plus l’application est grande, plus il est important pour les d√©veloppeurs de pouvoir la diviser en plusieurs parties fonctionnelles. Comme tous les modules d’une application monolithique sont connect√©s les uns aux autres, les d√©veloppeurs ne peuvent pas travailler sur ces modules ind√©pendamment les uns des autres. Comme les d√©veloppeurs sont d√©pendants les uns des autres, leur temps de travail augmente.

Presque tous les produits r√©ussis arrivent √† un stade o√Ļ l’ajout de nouvelles fonctionnalit√©s √† un code existant devient si difficile que le co√Ľt de la nouvelle fonctionnalit√© d√©passe tous les avantages possibles de son utilisation. Dans cette situation, vous devez penser aux microservices.

Avantages de l’architecture microservice

Les avantages des microservices semblent suffisants pour convaincre des d√©veloppeurs d’entreprise tels qu’Amazon, Netflix, Ebay de commencer √† utiliser cette approche. Contrairement aux applications √† architecture monolithique, les microservices pr√©sentent les avantages suivants :

  1. Isolation des composants. Les grandes applications peuvent continuer à fonctionner efficacement, même si un seul module tombe en panne. Et si quelque chose ne va pas, il est plus facile de faire un retour en arrière.
  2. Ind√©pendance de la pile. L’architecture microservice √©limine l’engagement de l’application √† une seule pile technologique et permet de construire un syst√®me en utilisant diff√©rents langages de programmation et technologies.
  3. Simplicit√©. Les nouveaux d√©veloppeurs sont plus facilement impliqu√©s dans le travail – pour cela, ils n’ont pas besoin d’√©tudier l’ensemble des fonctionnalit√©s du service, vous pouvez seulement travailler sur leur partie.
  4. √Čvolutivit√©. La mise √† l’√©chelle des microservices est beaucoup plus facile, car pour augmenter les performances du syst√®me, vous ne devez d√©velopper que les services qui en ont besoin.
  5. Mise en production. Vous pouvez publier de nouvelles versions de l’application beaucoup plus rapidement, car les d√©veloppeurs de diff√©rentes √©quipes n’ont pas besoin d’attendre les uns les autres pour cr√©er une nouvelle version de l’application. Ils peuvent donc r√©aliser des versions en parall√®le et avec un volume de modifications beaucoup plus faible, ce qui r√©duit la probabilit√© d’erreurs.

Si vous souhaitez utiliser des microservices, vous devez comprendre que cette approche n√©cessite des connaissances suppl√©mentaires dans des technologies telles que Docker pour l’isolation des composants, Kubernetes pour la gestion et Consul pour la d√©couverte de services. Le voyage peut √™tre long, mais vous n’√™tes pas oblig√© de le faire seul.

L’√©quipe d’Hidora peut vous aider √† passer du monolithe aux microservices, en offrant des services de conseil en architecture, de mentorat et de migration par des professionnels chevronn√©s dans toutes les technologies √©mergentes.

√Čcrit par

jean luc dubouchet hidora
Jean-Luc DUBOUCHET
02/09/2019

Jean-Luc est un Junior Full-Stack Tech Engineer chez Hidora avec une solide exp√©rience en informatique. Il conseille les clients sur le DevOps et aide √©galement les clients d’Hidora √† faire des d√©ploiements d’automatisation et √† migrer leurs environnements.